Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web.

×

fr
En

"Toutes les strates ont été impactées à un moment depuis le début de l'épisode Covid, il était impossible qu'on y échappe". Par ces mots, l'un des commissaires-priseurs les plus en vue dans le secteur des voitures d'occasion dépeint la situation que traversent les maisons de vente aux enchères. Après une année 2021 record, elles ont été de toute évidence rattrapées par la réalité du marché.

A fin juin 2022, le volume se situent en-dessous des attentes. Selon les données consolidées du Conseil des ventes volontaires, les adjudications ont diminué de 1,8 % par rapport à l'an passé.  "Mais l'effet de base assez fort joue contre les maisons de vente, tempère légèrement Henri Paul, le président de l'institution. Nous observons que les enchères conservent une forme de dynamisme. La nette hausse des prix compense la baisse des volumes".

Lire la suite de l'article sur le site du Journal de l'automobile 

Publié le
ça vous intéresse aussi
""
Le Conseil des ventes publie le Bilan des enchères 2022
Lire la suite
15ème cérémonie
15ème cérémonie de remise des diplômes
Lire la suite